Séminaire de Formation Directions

Programme

Première session de 2 journées, sous la forme d’un séminaire en résidentiel, pour que chaque participant identifie le cadre social, juridique, psychologique et éthique de la question de la santé sexuelle et des droits sexuels, analyse ses propres représentations, attitudes et pratiques sur cette question et ébauche des éléments stratégiques concernant la structure dans laquelle il exerce conformément aux demandes de la DGCS.  À l’issue de cette session, un document de travail – dossier documentaire - sera envoyé à chaque participant (apports des intervenants, éléments bibliographiques et réflexions échangées). 

6 avril 2022

09h00 : Accueil  - petit déjeuner

 

Séance d'ouverture présidée (sous réserve de disponibilité) par Sophie Cluzel - Secrétaire d’état auprès du premier ministre chargée des personnes handicapées. 

 

09h30 - 10h30

Céline Poulet - Secrétaire générale du comité interministériel pour le handicap - Assistance sexuelle, où en est-on ?

Cyrielle Convers - Collaboratrice de madame Cluzel - Mise en place des Centre Ressources Régionaux Sexualité - intimité - parentalité.

Lydie Gibey - Directrice du CREAI IdF - responsable du pilotage de la pré-configuration du centre de ressource d'Île de France.

 

Pause

 

10h45 - 11h45

 

Comment penser la sexualité dans les institutions ? - Alain Giami - Directeur de recherche émérite INSERM

Apporter des éléments d’information dans une conception positive de la sexualité.

Prendre en compte les questions de l’autonomie/autodétermination, de l’épanouissement, de la vie en couple, de la parentalité éventuelle et les aspects de la santé sexuelle/santé reproductive (violences, abus sexuels, IST-VIH, santé).

Éléments de méthodologie pour analyser les « organisations institutionnelles de la sexualité ». 

 

Pause

 

12h00 - 12h30

 

Un bilan - Jean Luc Letellier - Président fondateur du CRéDAVIS

Fort de 12 années d'expérience et de recherche dans la prise en compte de la dimension amoureuse et sexuelle des usagers dans les ESMS, Jean-Luc Letellier présentera d'abord une photographie de l'état des lieux sur cette question en France sans négliger aucune des problématiques. Il partagera ensuite, avec les participants, ce qui, de son point de vue, fait frein à une prise en compte réellement efficiente et montrera que seuls des engagements forts aux niveaux associatifs et des directions générales peuvent permettre de passer des bonnes intentions aux actes. Il relatera enfin l'expérience menée avec deux acteurs majeurs de ce secteur pour en présenter le bilan. 

 

Cocktail-déjeuner croisière 

 

14h30-16h30

 

La santé sexuelle tout au long de la vie - Sheila Warembourg  - sexologie et santé publique

Promouvoir la santé sexuelle dans une approche globale et positive pour les enfants, les adolescents et les adultes, c’est mettre en place un PARCOURS éducatif d’accompagnement tout au long de la vie (et souvent, devoir compenser l’absence d’éducation antérieure). Ce parcours doit impérativement avoir comme objectif final l’autonomie et l'autodétermination des personnes qui deviennent responsables de leur sexualité. 

 

16h45-18h45

 

Ateliers en sous-groupes

Analyser les « organisations institutionnelles de la sexualité » qui prévalent dans chaque établissement : chartes et règlements intérieurs, organisation de l’espace (hébergement, sanitaires, etc.).

Identifier et recenser les questions qui se posent, les difficultés et les freins rencontrés.

Quel accompagnement en santé sexuelle ? 

 

19h30

 

Dîner croisière sur la Seine - poursuite des échanges

 

23h00 - transfert vers hôtel



 

7 avril 

 

 

09h00 - 09h30 - Accueil petit déjeuner sur le SIGNAC 

 

 09h30 - 11h00

 

Je travaille chez eux ! - Frédéric Vandamme - Juriste et directeur d’établissement ESMS. 

Le droit positif pose un cadre très protecteur de la vie privée dont la sexualité est une des composantes. Si à proprement parler la sexualité n'est pas un droit fondamental, elle demeure une liberté reconnue et protégée. Les limites et les bornes parfois posées, dans les institutions et établissements notamment, se doivent de prendre en considération cette nature juridique.

Cette liberté individuelle reconnue à tous les sujets de droit implique en retour que chacun respecte celle d'autrui. L'ombre du droit plane encore sur les problématiques de responsabilité et conduit, parfois, à des restrictions de la liberté qui exposent plus qu'elles ne protègent.  Les professionnels ne sont-ils pas que des invités, des accueillis, pour mettre en œuvre et faire vivre ce projet ?

Comment changer de paradigme : l’institution au service de ceux qui y vivent ?

 

Pause

 

11h15 - 12h30

 

Projection du film "Et si c'était simple !" - (Court métrage réalisé par le CRéDAVIS)

Présentation par un cadre et un résident d'un foyer de vie de la mise en oeuvre d'une recommandation du CRéDAVIS et de la circulaire du 5 juillet 20121.

Echanges

Déjeuner croisière 

 

14h - 15h30

 

Travail en sous-groupes : La dimension sexuelle des personnes en situation de handicap, un changement de paradigme.

Comment passer de « la sexualité comme problématique » à « prendre en compte la santé sexuelle, une des missions des professionnels »?

Au-delà du diagnostic, quels possibles ? Esquisse des démarches de changement envisagées.

 

Pause

 

15h45 - 17h

 

Echanges et conclusion par Jean -Luc Letellier.

Tarif

All inclusive

deux jours : 1500 euros (hôtel inclus)

Sans hébergement : 1400 euros

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn